Combien d’ovocytes peuvent être collectés ?

Le nombre d’ovocytes collectés dépend du niveau de fertilité et de la réserve ovarienne de chaque patiente. Par exemple, nos donneuses étant jeunes et fertiles produiront de 10 à 20 ovocytes. De plus, le nombre d’embryons créés dépend du nombre d’ovocytes produits et de la qualité du sperme utilisé.

Les taux de réussite de la FIV à Chypre sont élevés grâce à des protocoles de stimulation ovarienne personnalisés en fonction de la fertilité de chaque femme. Les traitements de la FIV standard sont guidés par la devise – Plus les ovocytes sont matures, plus il y a de chances pour une grossesse réussie. Le protocole de stimulation peut varier en fonction de la fertilité de la femme. Le nombre d’ovocytes que nos médecins peuvent récupérer dépend de plusieurs facteurs. Ainsi, le nombre d’ovocytes récupérés diffère dans chaque cycle FIV et pour chaque femme.

 

Estimation générale des ovocytes récupérées selon les études

Une étude réalisée par un centre de fertilité américain, recueillant des données sur 400.135 cycles de FIV entre avril 1991 et juin 2008, a réussi à donner un nombre optimal d’ovocytes à récupérer. Cette étude prend on considération l’âge de la femme, le nombre d’ovocytes collectés et la naissance vivante après la FIV.

Sur cette base, le nombre optimal d’ovocytes récupérés est 15.

La récupération de 15 ovocytes après le protocole de stimulation ovarienne peut également empêcher le développement d’un syndrome d’hyperstimulation chez la femme subissant une FIV.

Cependant, le nombre d’ovocytes collectés dépend de la femme qui subit la procédure de FIV. Des facteurs tels que :

  • Son âge
  • Ses niveaux d’hormones
  • Sa réponse au protocole de stimulation ovarienne

Peut considérablement modifier les attentes concernant les ovocytes récupérés.

C’est pourquoi certaines femmes peuvent réussir une FIV avec moins d’ovocytes, tandis que d’autres peuvent réussir avec plus de 15 ovocytes collectés.

Nos médecins spécialistes de la fertilité examinent attentivement l’état de chaque patiente et, surtout, ses niveaux hormonaux. Pendant le protocole de stimulation et le cycle de FIV, les niveaux d’œstrogène doivent être contrôlés, car le déséquilibre de cette hormone peut affecter le processus d’implantation, et peut-être la grossesse elle-même.

 

Comment euroCARE s’assure que vous êtes sur la bonne voie ?

L’échographie que Dr Yücel İnan effectuera lors de votre premier rendez-vous lui permettra de voir à quel point vos follicules se sont développés et de vous donner ensuite une idée sur le nombre d’ovocytes que vous allez probablement produire.

La politique d’euroCARE consiste à effectuer des bilans au milieu de la phase de stimulation, afin que nos experts en fertilité puissent évaluer la réponse de la femme à la thérapie de stimulation. Après ce balayage et ce bilan de mi-stimulation, le protocole de stimulation pourrait changer, de sorte que de meilleurs résultats seraient obtenus. Le syndrome d’hyperstimulation ne se développe que chez 10% des femmes, mais notre équipe et notre approche sont établies pour l’éviter.

Si vous avez des préoccupations ou des questions liées au cycle de la FIV à Chypre, à l’infertilité ou à tout autre problème que vous pourriez rencontrer durant votre grossesse, vous devez contacter nos coordinatrices. Grâce à une consultation gratuite, ils pourraient entendre votre expérience, partager une partie de leur expertise et vous aider à créer la bonne solution de FIV pour vous.