Quel est le taux de réussite du traitement de FIV avec sélection du sexe du bébé

Puisque l’objectif de chaque couple est une grossesse saine, la FIV avec sélection du sexe du bébé est devenue une préférence de plus en plus populaire chez les futurs parents. Bien qu’il soit possible de choisir le sexe de votre bébé avec la fécondation in vitro (FIV), beaucoup se demandent si la technique est précise à 100%.

Dans ce guide, nous avons rassemblé les dernières actualités scientifiques sur la sélection du sexe du bébé et sur les taux de réussite de ce traitement pour vous aider à prendre la meilleure décision pour vous et votre famille.

La sélection du sexe du bébé- c’est quoi ?

Au niveau le plus élémentaire, la sélection du sexe du bébé consiste à choisir le ou les meilleurs embryons pour le/ les transférés dans l’utérus de la femme en fonction de leur qualité et de leur sexe. Bien que la sélection du sexe du bébé soit exceptionnellement complexe, elle est assez courante à la clinique euroCARE FIV à Chypre du Nord. En effet, la procédure est réalisée dans environ un tiers des traitements de FIV.

La sélection du sexe du bébé se fait dans le traitement de FIV – les femmes subissent d’abord une stimulation ovarienne suivie d’une ponction des ovocytes, puis une insémination avec le sperme du père (ou du donneur). Les embryons se développent dans un milieu de culture spécial pendant 3 jours. Une seule cellule est ensuite retirée et envoyée au laboratoire pour analyse. Les embryons du sexe choisi sont transférés dans l’utérus de la mère le 5eme jours après la ponction des ovocytes.

Les raisons pour lesquelles plus de personnes choisissent la FIV avec sélection du sexe du bébé

Les raisons de choisir un enfant d’un genre bien particulier varient. Certains parents choisissent le sexe de leur bébé pour des raisons médicales. Le dépistage préalable à l’implantation aide les parents à éviter la transmission de centaines de problèmes génétiques et chromosomiques à l’enfant.

Prenons l’exemple de l’hémophilie (une maladie génétique qui altère la capacité du sang à coaguler correctement). Dans les familles où la mère est porteuse du gène de l’hémophilie, un bébé mâle aura 50% de chances d’hériter de la maladie. En revanche, les bébés filles sont moins susceptibles d’être affectés par la maladie.

En ce qui concerne la sélection du sexe du bébé pour équilibrer filles et garçons dans la famille (également appelée sélection non médicale ou élective), les parents souhaitent généralement obtenir un nombre égal d’enfants mâles et femelles – ou avoir un bébé du genre non représenté dans la famille.  De ce fait, la sélection non médicale du sexe du bébé est une question d’équilibre familial lorsqu’un couple a deux garçons et voulez avoir une fille (ou vice versa) – ce n’est pas une question de discrimination sur un sexe particulier.

 

Un garçon ou une fille : comment le sexe de votre bébé est-il déterminé ?

Il existe plusieurs méthodes qui peuvent aider à déterminer le sexe de votre bébé. Ici, au centre euroCARE FIV à Chypre, nous utilisons le diagnostic génétique préimplantatoire et le dépistage génétique préimplantatoire ainsi que la fécondation in vitro (FIV).

Malgré de nombreuses préoccupations, l’élimination des cellules n’affecte pas le développement de l’embryon et du bébé car les cellules sont retirées de la couche extérieure (également connue sous le nom de trophectoderme) qui deviendra plus tard le placenta.

Le PGS

Le dépistage génétique préimplantatoire (PGS) est la technique la plus couramment utilisée pour vérifier si le ou les embryons ont le bon nombre de chromosomes (également appelé aCGH) – ou s’il y a un problème avec leurs chromosomes avant la conception. Les troubles chromosomiques communs détectés par PGS comprennent :

  • Syndrome de Down
  • Syndrome d’Edward
  • Syndrome de Patau
  • Syndrome de Klinefelter
  • Syndrome de Turner
  • Syndrome du triple X

Lors du dépistage de tous les chromosomes, l’équipe euroCARE IVF peut également déterminer le sexe de l’embryon en fonction de la paire de chromosomes sexuels (XX et XY).

 

Le DPI

Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) permet de détecter la présence d’éventuelles anomalies génétiques dans les embryons, liés généralement au sexe du bébé. Les parents qui sont porteurs de maladies génétiques utilisent cette procédure pour réduire le risque d’avoir un enfant porteur de la même maladie. Les troubles génétiques détectés avec le DPI sont :

  • Fibrose kystique
  • Drépanocytose
  • La maladie de Tay-Sachs
  • Maladie de Niemann Pick
  • Atrophie musculaire spinale
  • Syndrome de Roberts

Ses procédures sont-elles efficaces ?

Avec un taux de précision de plus de 99%, le PGS et le DPI sont la méthode la plus précise de sélection du sexe disponible aujourd’hui. Cela est particulièrement important pour les futurs parents qui utilisent la sélection selon le sexe pour empêcher la naissance d’un bébé affecté ou à risque de troubles génétiques liés au sexe.

En ce qui concerne les taux de réussite des traitements de FIV avec sélection du sexe du bébé, cependant, l’âge, parmi des nombreux autres facteurs, joue toujours un rôle important dans la probabilité de tomber enceinte. Nous avons enregistré les taux de réussite suivants en 2019 :

  • 20-29 – 77%
  • 30-34 – 65%
  • 35-39 – 48%
  • 40-44 – 25%

 

Y a-t-il des risques dont vous devriez être conscient ?

Comme pour toute technologie, le PGS et le DPI ont certaines limites. Le mosaïcisme (un état dans lequel deux ou plusieurs populations de cellules avec des génotypes différents coexistent dans un même embryon) peut conduire à de fausses hypothèses sur l’embryon (anormal ou normal). Ce phénomène, cependant, se produit rarement dans la pratique médicale.

De plus, les tests PGS / DPI détecte certains anomalies chromosomiques / génétiques indétectable dans de centaines autres anomalies existantes. C’est pourquoi votre médecin spécialiste vous recommande de faire des tests prénataux, tels que l’amniocentèse, pour confirmer l’absence de malformations congénitales dans les grossesses après le test PGS / DPI.

La santé de votre bébé est prioritaire – Prenez la bonne décision avec euroCARE IVF !

Des technologies avancées comme le dépistage génétique préimplantatoire et le diagnostic génétique préimplantatoire ont fourni aux futurs parents la possibilité de sélectionner le sexe de leur futur bébé pendant la FIV.

Avec une précision de plus de 99%, le centre euroCARE FIV de Chypre du Nord continue d’étonner ses patients. Grâce aux réglementations locales flexibles, la clinique est en mesure de fournir des services de sélection du genre du bébé à tous les parents préoccupés par des troubles génétiques / chromosomiques spécifiques, ainsi qu’aux patients qui souhaitent avoir un enfant d’un sexe particulier pour faire l’équilibre entre filles et garçons dans la famille.

Si vous espérez avoir un garçon ou rêvez d’avoir une fille, faites votre premier maintenant et planifiez une téléconsultation en ligne avec notre équipe médicale experte – gratuitement ! Complétez votre famille avec un bébé en bonne santé du sexe souhaité à la belle île de Chypre.