Les choses à faire et à ne pas faire après le transfert d’embryons?

     Les choses à faire et à ne pas faire après le transfert d’embryons

  • Repos au lit: le repos au lit est conseillé à la clinique après le transfert d’embryons. L’implantation aura lieu entre 1 et 5 jours après le transfert du blastocyste. Si le transfert est fait le 3eme jour, votre fenêtre d’implantation est de 6 à 10 jours après la récupération des ovocytes. Prenez un congé cette semaine. Dormez beaucoup et écoutez votre corps. Vous pouvez reprendre vos activités habituelles tout en évitant toute activité fatigante pendant cette période.
  • Évitez les activités physiques pénibles : évitez les activités aérobiques, la course, le jogging, le cyclisme sur les collines, etc. Vous pouvez au contraire pratiquer des activités physiques modérées telles que la marche, la conduite, cuisiner, etc. Vous pouvez également aller au travail, mais uniquement si votre travail n’implique pas de soulever des objets lourds ou d’exercices vigoureux
  • Alimentation : Mangez comme si vous étiez déjà enceinte. Évitez les aliments transformés, limitez votre taux de sucre, mangez de bons glucides, ajoutez du poisson gras deux fois par semaine, ne négligez pas les protéines, prenez une multivitamine quotidienne contenant de l’acide folique.
  • Rapports sexuels : Il est recommandé d’éviter les rapports sexuels jusqu’à ce que vous obteniez les résultats de votre test de grossesse. Les relations sexuelles peuvent provoquer des contractions utérines, qui peuvent à leur tour interférer avec l’implantation de l’embryon dans la muqueuse utérine.
  • Médicaments après le transfert : une fois le transfert effectué, notre médecin spécialiste en fertilité vous fournira des instructions concernant le type et la posologie du médicament à utiliser jusqu’au résultat du test de grossesse.
  • Évitez les bains : Il est important d’éviter les bains de piscine, les piscines et les plages pour vous protéger des infections potentielles. Prévoyez plutôt des douches rapides et chaudes et abandonnez le bain moussant pendant quelques semaines.
  • Buvez beaucoup de liquides : les liquides aident à réguler l’hydratation des cellules, ce qui est essentiel au bon fonctionnement des cellules (y compris les cellules de l’endomètre).
  • Dé-stress: Vous pouvez explorer des techniques de relaxation telles que le yoga, la méditation ou le tai-chi.
  • Prenez de la progestérone : la progestérone prépare votre muqueuse utérine à la grossesse. La progestérone crée un environnement optimal pour l’implantation des embryons.
  • Test de grossesse : évitez de faire un test de grossesse à la maison ! Vous pourriez obtenir un faux négatif ou un faux positif. Vous devez attendre environ deux semaines après le transfert avant de passer votre premier test de hCG. Notre médecin fixera une date pour vos tests de grossesse officiels.

Qu’est-ce que le transfert d’embryon?

Le transfert d’embryons est la dernière étape du processus de FIV. Le succès de la FIV à Chypre dépendra des embryons et de leur capacité à s’implanter dans l’utérus. La patiente devra attendre environ deux semaines pour savoir si une grossesse est survenue.

Le transfert d’embryons est une procédure dans laquelle des embryons sont transférés dans l’utérus de la femme pour favoriser une grossesse. Le transfert d’embryons est effectué dans notre clinique à Chypre, généralement le troisième ou le cinquième jour après la récupération d’ovocytes.

Au cours de la FIV à Chypre, les médicaments contre la fertilité sont utilisés pour stimuler les ovaires à libérer plusieurs ovules. Ces ovocytes sont ensuite récupérés des ovaires de la femme et fécondés dans notre laboratoire. Les ovocytes fécondés (maintenant des embryons) sont laissés à la culture pendant 1-2 jours. Au jour 3 ou 5, le transfert d’embryon sera effectué à notre clinique.

Types de transfert d’embryon

Il existe deux types d’embryons transférés dans l’utérus lors de la FIV à Chypre:

  1. Les embryons frais sont des embryons produits au cours du même cycle de FIV.
  2. Les embryons congelés sont des embryons qui ont été produits dans un cycle de FIV précédent et qui ont été congelés. Avant le transfert, les embryons congelés sont d’abord décongelés, puis transférés sous forme d’embryons frais et réguliers dans l’utérus de la femme.

En fonction du nombre et de la qualité des embryons, notre médecin décidera la date de votre transfert. A ce stade, deux options sont possibles: le transfert d’embryon au jour 3 ou le jour 5. Le transfert d’embryon au jour 5 après la fécondation est également appelé transfert de blastocyste. Si de nombreux embryons de bonne qualité se développent, vous pouvez toujours congeler les embryons restants pour une utilisation ultérieure ou pour un don d’embryons.

Le Transfert de blastocyste à Chypre

 

Un transfert de blastocystes à Chypre est un transfert d’embryons , un ou de plusieurs,  au cinquième jour de son développement. Les embryons qui atteignent ce stade avancé de développement sont appelés embryons de blastocystes.
Lorsqu’il y a un bon nombre d’embryons en développement, notre médecin spécialiste procédera au transfert d’embryons le cinquième jour. Cela est dû au fait que les embryons du troisième jour peuvent avoir le même nombre de cellules. Pendant ce temps, notre embryologiste surveillera et évaluera la qualité des embryons. Après cinq jours, notre médecin sélectionnera le ou les meilleurs embryons à transférer. Nous pouvons ensuite congeler tout embryon de blastocyste de bonne qualité restant pour une utilisation future ou une adoption d’embryon.

Avant le transfert, notre spécialiste de la fertilité peut décider de procéder à une éclosion assistée, un processus d’affaiblissement de la membrane de l’embryon (zone pellucide) afin de faciliter son implantation.

Le Transfert d’embryons congelés (FET) à Chypre

 

Si vous envisagez un transfert d’embryons congelés (FET) à Chypre, le transfert aura lieu comme prévu par vous-même et par notre spécialiste de la fertilité. Les procédures FET sont plus flexibles, les embryons étant déjà disponibles. Avant la procédure, vous devez discuter de la qualité des embryons et du nombre d’embryons à transférer dans votre utérus.

Le principal avantage du  FET à Chypre est que les embryons peuvent être utilisés pour des transferts supplémentaires alors que ce n’est pas possible avec les embryons frais. Si les chance de grossesse sont  faibles, notre médecin spécialiste peut envisager de congeler vos embryons restants pour un autre cycle.

 Pourquoi le transfert d’embryon est-il effectué?

 

La FIV à Chypre et le transfert d’embryons sont nécessaires dans les cas où la fécondation naturelle est impossible ou a du mal à se produire. Certaines des raisons du transfert d’embryons sont des conditions médicales qui causent l’infertilité masculine et l’infertilité féminine comme:

  • Les Troubles de l’ovulation
  • Dommage ou blocage des trompes de Fallope
  • Endométriose
  • Insuffisance ovarienne prématurée
  • Fibromes utérins
  • Les troubles génétiques
  • Production fable de sperme

Quel est le processus de transfert d’embryon?

 

Le transfert d’embryon est effectué dans des conditions stériles. Contrairement à la récupération d’ovocytes, les patients n’ont pas besoin de sédation ni d’anesthésie pendant la procédure.

Certaines femmes peuvent ressentir un certain inconfort lors de l’insertion du spéculum, mais beaucoup d’entre elles rapportent que ce n’est pas trop différent d’un test à frottis. Cependant, une sédation peut vous être prescrite sur demande si cela vous met plus à l’aise. En outre, des médicaments peuvent vous être prescrits avant la procédure pour détendre vos muscles.

En utilisant des ultrasons pour la visualisation et la précision, notre spécialiste de la fertilité fera passer un cathéter à travers le col de l’utérus et dans l’utérus. De là, les embryons sont déplacés à travers le tube et dans la cavité utérine.

Le transfert d’embryons est une procédure indolore qui ne prend que quelques minutes. Les effets secondaires du transfert d’embryons sont rares, même si vous pouvez ressentir de légères crampes. Certaines femmes peuvent ressentir une gêne à cause de l’insertion du cathéter ou du fait d’avoir une vessie pleine, nécessaire aux ultrasons. La vessie peut être vidée immédiatement après la procédure.

Une fois le transfert terminé, vous vous reposerez pendant 30 minutes à une heure dans la salle de récupération avant de partir. L’implantation des embryons se produit jusqu’à 72 heures après le transfert d’embryon, il est donc important de rester aussi détendu que possible pendant ce temps.

Combien d’embryons à transférer?

Le transfert d’embryons est une étape importante et le choix du nombre optimal d’embryons aidera à prévenir les complications médicales.

Le transfert de nombreux embryons peut entraîner des grossesses multiples, ce qui est considéré comme un risque élevé. Une grossesse multiple se produit lorsque vous êtes enceinte de jumeaux, de triplés ou plus.

Les grossesses multiples sont associées à plusieurs complications possibles telles que le diabète gestationnel, l’hypertension artérielle et l’accouchement prématuré . En outre, les grossesses multiples peuvent provoquer une naissance prématurée, entraînant des complications respiratoires, des problèmes d’alimentation et un risque accru de fausse couche.

En  générale, nous transférons 2 à 3 embryons par cycle. Le nombre d’embryons à transférer dépend de multiples facteurs, dont l’âge de la mère. Habituellement, plus d’embryons sont transférés avec l’âge de la femme. De plus, le nombre d’embryons à transférer est décidé en fonction du stade de leur développement.

Choses à faire avant le transfert d’embryon?  

  • Envisagez le transfert de blastocystes: les embryons de blastocystes sont des embryons à un stade avancé de développement. Au jour 5, les embryons comptent environ 70 à 100 cellules. Le transfert de blastocystes donne à nos embryologues plus de temps pour surveiller la qualité de l’embryon. Cela permet à notre spécialiste de la fertilité de choisir les embryons les plus viables à transférer, améliorant ainsi les chances d’implantation. Le transfert de blastocystes est proche de la grossesse naturelle car c’est le moment où l’embryon quitte les trompes de Fallope et entre dans l’utérus. La muqueuse utérine est la plus réceptive à l’implantation à ce stade.
  • Le Dépistage embryonnaire: Le dépistage génétique préimplantatoire (PGS) est une technique utilisée pour dépister les embryons pour des anomalies chromosomiques. Cela permet à l’embryologue de rechercher des anomalies dans le nombre de chromosomes, soit un de plus ou un de moins que les 24 chromosomes normaux d’un embryon.Le diagnostic génétique préimplantatoire (DGP) est une autre technique utilisée pour dépister les chromosomes 13, 18 et 21, ainsi que les chromosomes sexuels, X et Y, qui sont à l’origine de près de 90% de toutes les anomalies liées à la génétique, telles que le syndrome de Down.
  • L’Éclosion assistée: Avant l’implantation d’embryons, ils doivent d’abord «éclore» de leur revêtement (zone pellucide). L’éclosion assistée est une technique qui facilite la mise en place des embryons dans la muqueuse utérine. La procédure implique la création d’un minuscule trou dans la zone pelliculaire, ce qui améliore l’implantation de l’embryon.

Que se passe-t-il après le transfert d’embryons?

12 jours après le transfert d’embryon, vous devrez passer un test de hCG beta pour vérifier si la procédure a fonctionné. La bêta hCG est une hormone sécrétée par le placenta pendant la grossesse. Le test bêta-hCG est un test sanguin qui mesure la quantité d’hormone dans le sang. Le niveau d’hCG double tous les 2 jours au premier trimestre.

Pendant les deux semaines d’attente, il est très important de ne pas subir de test de grossesse précoce à la maison, car cela peut donner des résultats trompeurs. C’est parce que l’hormone utilisée pour déclencher l’ovulation avant la récupération de l’œuf, hCG, est la même hormone que celle utilisée pour mesurer la grossesse. L’hormone hCG peut rester dans votre corps pendant un certain temps et peut donner des résultats faussement positifs.

Pendant les deux semaines d’attente, vous pouvez rencontrer certains des symptômes suivants:

  • Léger ballonnement
  • Fatigue
  • Sautes d’humeur
  • Seins douloureux
  • Taches légères

Ces symptômes sont un signe positif après le transfert d’embryon et peuvent indiquer une grossesse.

 Implantation d’embryons

L’implantation se produit lorsqu’un embryon se fixe à la muqueuse utérine. Cela se produit généralement six à dix jours après la récupération d’ovocytes, soit un à cinq jours après le transfert d’embryon.

L’implantation d’embryons dépend principalement de deux facteurs: la qualité de l’embryon et la réceptivité de l’utérus. La plupart des échecs d’implantation sont dus à des anomalies chromosomiques au sein de l’embryon. Une autre raison d’échec de l’implantation peut être l’utérus non réceptif, qui survient généralement lorsque la muqueuse utérine mesure moins de 7 mm.

 Signes Positifs Après Transfert D’embryon

Si l’implantation réussit, vous pouvez rencontrer certains des symptômes suivants:

  • Écoulement vaginal
  • Période manquée
  • Changements mammaires
  • Augmentation du désir d’uriner
  • La nausée
  • Fatigue
  • La nausée
  • Seins douloureux
  • Nausée matinale

Taux de réussite des transferts d’embryons

Les taux de réussite du transfert d’embryon dépendent d’un certain nombre de facteurs, notamment l’âge, les antécédents de grossesse, les cycles précédents de FIV, les causes d’infertilité, l’utilisation de don d’ovocytes, etc. Le risque de tomber enceinte avec une FIV à Chypre avec ses propres ovocytes est:

  • 78% pour les femmes entre  20-29 ans
  • 67% pour les femmes entre 30-34 ans
  • 49% pour les femmes entre 35 – 39 ans
  • 29% pour les femmes de plus de 40 ans

** Veuillez noter qu’il s’agit de données statistiques relatives aux cycles de FIV réalisés uniquement dans le centre euroCARE IVF à  Chypre.

Test de grossesse après transfert d’embryon

Si le test est positif, votre médecin de famille surveillera votre grossesse par des tests sanguins et des échographies. Si le test est négatif, vous discuterez des raisons de l’échec de la FIV et planifierez les prochaines étapes.

Echec du transfert d’embryon

Malheureusement, le transfert d’embryons ne fonctionne pas toujours. Les femmes plus jeunes ont plus de chances de réussir la FIV, avec un taux de réussite de 70% pour les femmes de moins de 35 ans.

Un transfert d’embryon ayant échoué peut être dû à un échec d’implantation ou à une cause embryonnaire. Voici quelques raisons de l’échec de la FIV:

  • La Qualité des embryons: L’une des raisons les plus courantes d’un cycle de FIV infructueux est la mauvaise qualité des embryons. De nombreux embryons sont incapables de s’implanter après le transfert dans l’utérus en raison de gènes défectueux. Cela peut causer la mort des embryons plutôt que leur croissance. Des embryons défectueux peuvent entraîner une défaillance de l’implantation, une fausse couche ou des anomalies congénitales.
  • La Qualité d’ovocytes : À mesure qu’une femme vieillit, la qualité de ses ovocytes commencent à décliner. Cela affectera grandement ses chances de grossesse avec (et sans) FIV. Les femmes plus âgées ont plus de chances de réussir la FIV lorsqu’elles utilisent les ovocytes d’une donneuse.
  • La Réponse ovarienne: Parfois, les ovaires d’une femme ne répondent pas aux médicaments de fertilité utilisés lors de la FIV à Chypre pour stimuler la production d’ovocytes. Cela peut entraîner un manque d’ovocytes viables pour la fécondation ou une mauvaise qualité d’ovocytes, ce qui peut affecter vos chances de réussite de la grossesse. Pour les femmes de plus de 37 ans, ou pour celles ayant des taux élevés d’hormone folliculo-stimulante (FSH), il peut être difficile, voire impossible, de produire suffisamment d’ovocytes. Notre médecin spécialiste de la fertilité discutera de vos options de traitement et de tout changement à apporter à votre protocole de traitement.
  • Les Chromosomes: Les embryons présentant des anomalies chromosomiques peuvent entraîner l’échec du transfert d’embryons. Les anomalies chromosomiques sont la cause la plus fréquente de fausses couches et d’échec d’implantation au cours de la FIV. Les femmes  plus de 30 ans sont plus susceptibles de présenter des anomalies chromosomiques dans leurs ovocytes, et cela augmente avec l’âge de la femme.
  • Le Mode de vie: Des facteurs liés au mode de vie peuvent nuire à votre capacité de concevoir. Vous devrez arrêter de fumer jusqu’à trois mois avant le début de votre traitement de FIV à Chypre. Les fumeurs ont souvent besoin de deux fois plus de cycles de FIV que les non-fumeurs. Si vous êtes en surpoids ou en sous-poids, cela peut également affecter vos chances de réussite de la grossesse. Dans ce cas, vous devez vous efforcer d’atteindre un poids santé pour augmenter les chances de succès du traitement par FIV.