Les médicaments de la FIV peuvent-ils provoquer des cancers ?

Il n’a pas été médicalement prouvé que les médicaments de la FIV peuvent provoquer directement ou indirectement le cancer ! Mais le contexte de l’analyses de cette question est encore flou.

Beaucoup de recherches, d’analyses et d’enquêtes ont été effectuées pour explorer les fondements de cette question. Cependant, jusqu’à présent, aucun lien solide n’a été trouvé entre les traitements de fertilité comme la FIV et le cancer.

Alors, rassemblons ce que les études ont montré jusqu’à présent.

 

Il n’y a pas de risque accru de cancer de l’utérus

La méta-analyse la plus importante et la plus fiable a été réalisée à l’Université d’Ottawa. Ce type d’analyse a rassemblé, comparé et évalué les conclusions de 10 études différentes.

La méta-analyse a montré que les femmes qui ont subi un traitement de fertilité avec des médicaments de fertilité (gonadotrophines, gonadotrophine chorionique humaine et agoniste des hormones libérant des gonadotrophines) n’étaient pas à risque de développer un cancer de l’utérus.

 

Le risque de cancer de l’ovaire peut diminuer si l’infertilité est traitée

L’infertilité peut souvent conduire au développement d’un cancer de l’ovaire s’elle n’a pas été traité. Ces rapports de méta-analyse ont montré que les femmes stériles qui n’ont pas suivi de traitement de fertilité sont plus exposées au développement d’un cancer de l’ovaire que celles qui ont traité leur fertilité par la FIV.

 

Les risques de cancer du sein ne sont pas associés aux médicaments de fertilité

La Danish Cancer Society a effectué des recherches sur 54,362 femmes diagnostiquées avec une infertilité. Les femmes étaient dans des circonstances similaires – traitées avec des médicaments de fertilité.

Dans cette étude, les chercheurs n’ont remarqué aucune augmentation significative du risque de cancer du sein après l’utilisation de médicaments de fertilité.

 

La conclusion…

Est que les médicaments de la fertilité n’augmentent pas le risque de développer un cancer du sein ou de l’utérus. La même chose a été prouvée pour d’autres types de cancers liés aux hormones tels que le cancer de la thyroïde.

Cependant, dans les milieux médicaux, l’infertilité elle-même est un facteur de risque de cancer. Par conséquent, un suivi qualitatif , après un diagnostic positive de l’ infertilité, est recommandé.

 

Traitement de la FIV à euroCARE FIV à Chypre du Nord

Les patients doivent garder à l’esprit que le succès de la FIV est très individuel et que les circonstances personnelles affectent les chances de succès de chaque cycle. La meilleure façon de bien comprendre vos chances de réussite de grossesse est d’avoir une consultation avec notre spécialiste de la fertilité. Ensemble, vous puisez pour discuter des options de traitement qui s’offrent à vous et élaborer le plan de traitement le plus approprié pour fonder votre famille.