Transfert d’embryon unique ou multiples au cours d’un cycle de FIV ?

 

 

Le transfert d’embryons est la dernière étape du processus de FIV et l’une des plus importantes. Très souvent, si le protocole de stimulation ovarienne était correctement prescrit et que les femmes réagissaient convenablement à la phase de stimulation, nous obtenions plus d’un embryon de qualité pour le transfert final (s’il n’y avait pas de problème de maturation des ovocytes et de motilité des spermes).

Le succès d’un cycle de FIV dépend principalement du nombre et de la qualité des ovocytes que nous pouvons récupérer après la phase de stimulation et du nombre et de la qualité des embryons résultant du cycle de FIV.

En tant qu’équipe de fertilité, nous sommes toujours heureux si nous obtenions plusieurs d’embryons parmi lesquels nos patients peuvent choisir. Plus d’embryons nous donnent la chance de choisir le (s) meilleur (s) le jour de transfert.

D’un autre côté, le choix multiple d’embryons de haute qualité apporte assez souvent un autre facteur dans le jeu. Le dilemme est de transférer un ou plusieurs embryons.

Il existe de nombreuses discussions au sein des cercles médicaux et sociaux de la FIV sur le nombre d’embryons transférables. Dans certaines situations, le transfert de plusieurs embryons augmente les chances de grossesse, dans d’autres cas, il représente un risque. De plus, différents pays ont des directives et des réglementations différentes concernant le nombre maximum d’embryons transférables.

Donc, si vous souhaitez tomber enceinte via la FIV, vous pourriez avoir ce dilemme. Nous nous souhaitons vous apporter de l’information utile. Continuez à lire ce blog.

Embryon unique vs embryons multiples

Le transfert d’un seul embryon est la pratique la plus courante dans les cercles de traitement de la fertilité.

L’objectif principal des traitements de FIV est d’aboutir à une grossesse en bonne santé et de concevoir un bébé (bébés) en bonne santé. Le transfert d’embryons multiples conduit inévitablement à des naissances multiples ou à doublés, mais il s’accompagne également de certains défis et ouvre la possibilité de complications dans certaines circonstances. Alors, examinons-les plus soigneusement.

 

Quels facteurs sont pris en compte lors de la prise de décision de transfert embryonnaire unique ou multiples ?

Vos préférences sont toujours prises en considération par notre équipe de fertilité. Mais, parfois, l’expertise médicale ou certains règlements et protocoles médicaux peuvent aller à l’encontre de votre décision.

Avant même de penser à l’une des options, vous devez réservez une consultation avec un expert en fertilité. Le médecin de fertilité décide le traitement adapté à votre évaluation de la fertilité.

Le nombre d’embryons est décidé à un stade ultérieur du traitement de FIV, mais dans certains cas, le nombre d’embryons peut être défini depuis le début. Généralement, la première directive que nous, en tant que clinique de fertilité, devons respecter est la réglementation du pays concernant le nombre maximum d’embryons transférables.

Dispositions légales

La plupart des pays de l’UE ont fixé une limite légale au nombre d’embryons transférables en un seul cycle. En Autriche et en Belgique, les patients de moins de 36 ans peuvent transférer 1 à 3 embryons. Le plus recommandé est le transfert de 2 embryons pour les femmes de moins de 37 ans. De nombreuses limites comme au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas dépendent de l’âge, bien que le transfert d’un embryon unique soit la solution la plus préférée. La France et la Suède ont une limite stricte de 2 embryons transférables, quel que soit l’âge.

À Chypre, les réglementations sont différentes. A Chypre du nord, la limite est de 2 embryons et le nombre maximal d’embryons transférables est 3, quel que soit l’âge.

Donc, si vous êtes intéressé par une FIV chez euroCARE à Chypre du Nord, si nous ne détectons aucune raison indiquant des complications de la grossesse multiples, nous pouvons transférer jusqu’à 3 embryons.

Conditions médicales et âge

Bien que le transfert d’embryons multiples puisse augmenter les chances de réussite de l’implantation, vous devez absolument effectuer des transferts d’embryons uniques dans les cas suivants :

  • Avoir un pronostic favorable pour un traitement de FIV
  • Vous êtes âgé de 38 ans ou moins
  • Avoir des ovocytes et des embryons de bonne qualité
  • C’est votre premier traitement de FIV
  • Vous voulez éviter le risque de grossesses multiples

Quand devriez-vous envisager le transfert d’embryons multiples ?

Vous pouvez transférer deux ou plusieurs embryons si vous :

  • Vous avez plus de 38 ans
  • Après plusieurs échecs de FIV
  • Avoir un pronostic défavorable pour la FIV
  • Vous voulez avoir des jumeaux

Quels sont les défis les plus courants liés aux naissances multiples et pourquoi est-il important de s’en méfier ?

La lutte contre l’infertilité est le plus grand défi pour les personnes qui opté pour la FIV. Ces derniers ont généralement un système reproducteur très vulnérable, il est donc très important de prendre en considération tous les risques qui pourraient survenir durant la grossesse.

La raison la plus courante d’un transfert d’embryons multiple est la grossesse gémellaire ou de triplés. Ceci est absolument possible avec un traitement de FIV approprié, et dans 90% des cas, la grossesse et les enfants sont en bonne santé. Le seul risque est la naissance prématurée.

Chez les couples enceintes de jumeaux, il y a 60% de chances de naissance prématurée. Lorsque l’on parle de triplets, le pourcentage de naissances prématurées atteint près de 90%.

Les grossesses gémellaires, qu’elles soient conçues naturellement ou avec l’aide de la FIV, exposent les mères à des complications maternelles deux fois plus que les grossesses avec un seul enfant. Généralement, ils sont exposés à la naissance prématurée et aux nourrissons plus vulnérables avec un poids inférieur.

Plus la femme porte de bébés, plus elle est confrontée au risque de complications pendant la grossesse. Bien que cela n’est pas le cas chez toutes les femmes, il faut être conscient des risques lors de la prise de décision la plus importante lors d’un traitement de FIV

 

 Que peut-on améliorer avec les technologies disponibles en médecine de la reproduction ?

Un facteur critique pris dans l’évaluation du succès de la FIV est le taux d’implantation. Le taux d’implantation est défini comme la proportion d’embryons transférés qui s’implantent réellement sur la muqueuse utérine de la femme et vont à terme. Augmenter les taux d’implantation est l’une des principales missions des technologies de procréation assistée et des avancées médicales dans ce domaine.

 

Augmentation du taux d’implantation avec la FIV

Comme la fertilité des femmes et des hommes est assez affectée par l’âge, les taux d’implantation sont affectés par leur âge. De plus, la qualité des ovocytes et des spermatozoïdes peut affecter la qualité de l’embryon et son potentiel de développement, et surtout sa capacité à s’implanter.

Par exemple, les embryons qui se sont développés à partir du matériel reproductif de partenaires en âge de procréer plus avancer (> 40) pourraient avoir un taux d’implantation de 10 à 15%. Les femmes et les hommes dans la trentaine ont des taux d’implantation plus élevés entre 40 et 50%.

Le taux d’implantation peut donc être considérablement augmenté si les couples en âge de procréer plus avancer subissent une FIV avec don d’ovocytes ou une FIV avec leur ovocytes/spermes congelés.

Les avancées médicales mises à disposition par la FIV, telles que le dépistage génétique des embryons, peuvent augmenter les taux d’implantation à 70-80%, et plus.

Augmentation du taux de natalité grâce à la FIV

Grâce à ces améliorations aidant l’implantation, les naissances gémellaires prématurées à la 26e semaine ont environ 80% de taux de survie.

 

Comment euroCARE peut-il contribuer au succès de la FIV avec un transfert d’embryon unique ou multiples ?

Au cours de cette décennie, depuis que nous avons commencé à Chypre du Nord, notre liste de traitements et d’assistances aux améliorations technologiques s’est constamment enrichie. Nous avons rencontré des patients aux prises avec presque toutes les causes d’infertilité, ainsi que des patients ayant de nombreuses préférences quant au nombre d’embryons à transférer.

Nos traitements dépendant du cas de chaque patient. Nous conservons la procédure de FIV principale et standard pour tout le monde, mais les protocoles de stimulation ovarienne varient, l’utilisation de traitements supplémentaires varie, et en particulier le nombre d’embryons transférés.

Nous gardons une surveillance maximale à chaque étape du processus de FIV. Depuis votre évaluation de la fertilité, nous veillons à ce que tout ce que nous faisons, nous visons à obtenir plus d’oeufs de qualité, plus d’oeufs pour la fécondation et bien sûr, des embryons de qualité supérieure pour le transfert.

À notre clinique aujourd’hui, vous pouvez subir :

Pour augmenter vos chances d’implantation réussie de l’embryon, nous pouvons également ajouter ce qui suit à votre cycle de FIV :

  • Éclosion assistée
  • Colle d’embryon
  • Transfert de blastocyste

Nous sommes très fiers de mettre à la disposition de nos patient le dépistage génétique préimplantatoire et le diagnostic de l’embryon. Ces deux améliorations technologiques de pointe permettent à notre clinique d’effectuer un dépistage d’embryons et d’augmenter vos chances de réussite de la grossesse !

 

L’équipe EuroCARE est là pour vous !

Connectez-vous avec notre équipe et partagez vos difficultés avec nous. Nous écouterons patiemment votre histoire et vous proposerons l’option la plus avantageuse et la plus abordable pour vous.

Les taux de réussite de la FIV d’EuroCARE FIV sont un indicateur fort de notre engagement à aider les couples à améliorer leurs chances de tomber enceinte et à les aider à tomber enceintes avec une large gamme de traitements de FIV à faible coût.

Vous n’êtes qu’à un pas d’obtenir des consultations gratuites avec l’un des meilleurs médecins spécialistes en FIV à Chypre !

 

Ressources :

https://www.fertilityiq.com/topics/embryo-transfer/the-risks-and-benefits-of-single-and-multiple-embryo-transfer

https://www.losangelesreproductivecenter.com/blog/2018/11/29/single-vs-multiple-embryo-transfer-195153